Red rising – Pierce Brown

« Personnellement, je n’ai jamais voulu faire de toi un homme. Les hommes sont tellement fragiles. Les hommes se brisent. Les hommes meurent. Non, j’ai toujours voulu faire un Dieu. »

Edition : Hachette

Date de sortie : 17/06/15 (gf)

Pages : 476

Prix : 18€

Thèmes : Dystopie, Science fiction, Young Adult, Rébellion, Survie

Résumé :

Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.

Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.

Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

 

Red Rising est un roman qui m’intriguait depuis sa sortie mais je ne me suis pourtant jamais lancée dedans. C’est en période de noël que j’ai remarqué le premier tome, en grand format, neuf et à 8€ je crois bien, donc je n’ai pas hésité et me le suis pris !

Je me rappelais avoir vu passer que de bons avis et sur livraddict, il a quand même une moyenne de 17/20, donc je me suis lancée dedans sans appréhension ! Quoique, je t’avoue que mon dernier livre de dystopie remontant à très longtemps, j’espérais toujours aimer ce genre.

Malheureusement ce ne fut pas une bonne lecture et je vais t’expliquer pourquoi.

On rencontre Darrow, un rouge dans une société très différente et assez lointaine de la notre. En effet, dans son monde, la société est hiérarchisée en différentes castes de couleurs qui définissent ce que tu dois être dans la société.

red-rising-movie | Tumblr

Les rouges comme vous pourrez le voir sont tout en bas de l’échelle sociale et sont donc les esclaves et les ors sont quand à eux tout en haut de la société et la dirigent.

Je peine à vous expliquer cette société plutôt complexe, puisque n’ayant pas fini le roman, je n’ai pas forcément toutes les cartes en main pour vous expliquer comme il le faudrait cet univers. Et c’est pour cela également, étant la première fois que je publie une chronique en ayant abandonné, que je me sens pas très bien de te présenter cette chronique alors que je n’ai pas tout donné pour le roman et que je ne l’ai pas lu en son entièreté.

Revenons-en à l’histoire, Dorrow est donc un rouge mais par un concours de circonstances va se voir devenir un or pour se venger de la mort de sa femme.

J’ai, au début de l’histoire pas mal accroché, il se lisait facilement et j’étais déjà en peu de temps à presque la moitié du roman. L’univers très complexe mais très intéressant me faisait tout de même pas mal penser à Hunger Games, mais cela ne me dérangeait pas plus que ça.

J’ai été beaucoup étonnée par le déroulement de l’histoire au début, tout arrive d’un coup alors que je ne m’y attendais pas vraiment. Un bon point du roman fut que pour ne pas se perdre dans l’histoire, tu peux observer aux premières pages du roman, des indications sur les différentes castes ainsi qu’un plan.

Malheureusement, c’est ici que ça se gâte. En effet j’ai fais une assez longue pause dans le roman (environ deux semaines je pense) et impossible de retourner dans l’histoire, pourtant ce n’est pas le premier roman où je fais une longue pause mais là, impossible. Je me souvenais tout de même de ce qu’il s’y passait et alors me suis forcée à avancer un peu dans le roman mais j’ai très rapidement abandonné.

Avec du recul, j’ai remarqué que lorsque j’ai commencer le roman, je tentais de me fixer un nombre de pages à lire sinon je n’arrivai pas à avancer. C’est peut être pour cela que je n’ai pas pu continuer, puisque après une pause, j’ai compris que je n’accrochais pas à l’histoire.

Comme je te l’ai déjà dit, je me sens un peu honteuse de te présenter une chronique d’un roman que je n’ai pas fini auquel je n’ai pas donné toute sa chance. Donc n’hésite pas à me dire si cela te gêne ou non en commentaire !

Pour finir, une petite déception (une chronique très difficile à écrire) j’aimerai peut être retenter ce roman dans quelques temps et cette fois ne pas faire de pause ahah

Et sinon, qu’en pense tu ? As-tu déjà lu ce roman ? Qu’en as-tu pensé ? Te donne-t-il envie ? Je serai très heureuse d’avoir ton avis !

Je te souhaite, malgré cette déception pour ma part, de merveilleuses lectures !

Publicités

2 réflexions sur “Red rising – Pierce Brown

  1. Comme toi, je me suis lancée dans ce roman plutôt confiante et comme toi j’ai été déçue. Cela commençait plutôt bien mais après l’arrivée de Darrow à l’institut des Ors et les batailles dans les arènes, j’étais complètement larguée, je ne comprenais plus rien. J’ai abandonné ce roman et je ne l’ai même pas chroniqué sur mon blog. J’aurai peut-être dû le faire histoire d’en garder une trace ^^

    Aimé par 1 personne

    • Oui si tu le sens tente toujours d’en faire une ! Mais j’avoue que c’est vraiment pas facile du tout de faire une chronique sur un livre que l’on a pas fini, mais je ne me voyais pas ne pas en parler sur le blog alors que ça faisait pas mal de temps qu’il était dans beaucoup d’articles que j’ai publié sur le blog.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s